C. Peter Wagner (1930-2016)

Wagner est considéré comme à l’origine de la dénomination “Nouvelle Réforme Apostolique” et l’un des porteurs de cette doctrine non-biblique.

Il a été enseignant au Fuller Theological Seminary jusqu’à sa retraite en 2001. Il est président du Wagner Leadership Institute, qui prépare des leaders à rejoindre le mouvement de la Nouvelle Réforme Apostolique.

Prenons quelques-uns de ses enseignements :

Selon lui, 2001 marque le début du “second âge apostolique” (le premier étant celui du début de l’ère chrétienne). Ceci signifie, d’après Wagner, que devant nous se trouve le changement le plus radical depuis la Réformation, même plus important (The Changing Church – C. Peter Wagner). Il considère qu’il y a toujours eu des personnes qui ont possédé le don d’apôtre, mais la “masse critique” de personnes qui possèdent ce don n’a été atteinte qu’en 2001. Bien sûr il déclare avoir reçu lui-même cette “onction apostolique”.

Pour démontrer qu’il a effectivement ce don, il a par exemple déclaré avoir mis fin à la maladie dite de la vache folle (encéphalopathie spongiforme bovine) en Europe :

“Je savais que Dieu voulait que je prenne cette autorité apostolique qu’Il m’avait donnée et j’ai décrété une fois pour toute que la maladie de la vache folle prendrait fin en Europe et en Grande Bretagne, ce que j’ai fait. C’était le 1er octobre 2001. Un mois plus tard, un de mes amis m’a envoyé un article d’un journal anglais disant que l’épidémie était terminée et que le dernier cas déclaré de cette maladie avait été le 30 septembre 2001, le jour avant le décret apostolique” (Wrestling with Alligators, Prophets and Theologians – C. Peter Wagner).

Il semble ne pas savoir que la maladie existe toujours. Si 1202 cas avaient été déclarés en 2001, il y en avait encore 1144 cas en 2002 pour le Royaume-Uni seulement. Et des cas sont encore annoncés en 2015 (source Organisation Mondiale de la santé animale)

Il est intéressant de se pencher sur les statistiques :

statistique-mad-cow-disease

(Source Wikipedia)

On constate clairement que le pic était déjà largement dépassé en 2001 et qu’il n’y a pas eu de changement radical dans l’évolution de l’épidémie, au contraire. Si l’on considère les cas chez l’humain, ce n’est pas mieux. Si en 2001 20 personnes sont décédées au Royaume-Uni, il y en avait 17 en 2002 et 18 en 2003… (source Mirror)

Wagner veut cependant démontrer qu’il est bien un apôtre, sur la base d’un décret qu’il aurait prononcé, mais qui n’a eu aucun effet…

 

En 2000 Wagner a commencé à diriger la Coalition Internationale d’Apôtres en tant qu’Apôtre Président. Il a conservé cette position jusqu’en 2009 et depuis a le titre d’Apôtre Président Emérite. Précisons que pour faire partie de cette coalition il faut payer une cotisation de plusieurs centaines de dollars par an.

Il a également présidé “l’adoubement” de Todd Bentley à Lakeland en 2008. Todd Bentley a dû quitté son ministère quelques semaines plus tard suite aux révélations concernant sa relation adultère avec une assistante et ses problèmes d’alcool. Là non plus Wagner n’a pas fait preuve d’un discernement divin.

Il enseigne également le dominionisme (dominionism) ou plus brutalement traduit : la domination des chrétiens sur le monde. Si vous pensez que c’est exagéré, lisez cette page.

C. Peter Wagner est décédé le 21 octobre 2016.

 

Stay informed !
Subscribe to our newsletter

You will be informed when new articles are published. You won't receive more than 2 mails per month and can cancel anytime.

Loading...